Valénar


Du temps de l’Empire Dhakâni des races gobelines, les elfes avaient une tête de pont sur le continent, et de nombreuses escarmouches les opposaient aux gobelins. Cependant, lorsque l’Aërénal fut attaqué par un vol de dragons, incapables de tenir deux fronts à la fois, ils conclurent un pacte avec les Dhakâni : ils ne reviendraient plus sur le Khorvaire à moins d’y être invités.

Ce fut chose faite lorsque les Valaes Tairn proposèrent leurs services de mercenaires au Cyre lors de la Dernière Guerre. Une fois en place, ils déclarèrent avoir un droit antérieur aux humains sur la terre de leurs anciennes colonies, et se creusèrent un royaume à la pointe de l’épée auquel le Cyre, affaibli, ne put s’opposer.

Les fermiers humains ne souffrirent cependant pas particulièrement du changement de maîtres, contrairement à ce qui s’était passé au Dargûn. Les elfes étaient bien contents que d’autres cultivent la terre à leur place, et se contentèrent de récolter les taxes que le Cyre réclamait autrefois. De même, la maison Lyrandar est fortement implantée dans ce nouvel état, où ses membres s’occupent de la gestion des problèmes quotidiens. Cela a pour conséquence la présence de nombreux Khoravars (demi-elfes) au Valénar.

La capitale est Taer Valaestas, et la plupart des Taer, d’anciennes forteresses elfes, ont été restaurés.





Valénar

Pathfinder / Eberron FR Chiffre